Offrez une vache

Aide au Liban et en Syrie

Une soupe œcuménique et électronique pour la journée mondiale de l’eau !

Mes Photos<div class='url' style='display:none;'>/fr/</div><div class='dom' style='display:none;'>kirchgemeinde.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>401</div><div class='bid' style='display:none;'>15693</div><div class='usr' style='display:none;'>235</div>

 

Mes Photos<div class='url' style='display:none;'>/fr/</div><div class='dom' style='display:none;'>kirchgemeinde.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>401</div><div class='bid' style='display:none;'>15692</div><div class='usr' style='display:none;'>235</div>

 

Une constante cependant, la collecte est toujours destinée au centre de jour Tumaini en République Démocratique du Congo, cette fois-ci pour le raccordement au réseau d’eau. Les orphelins de guerre et du sida y sont scolarisés, alimentés et soignés.

Cette soupe s’est glissée entre les soupes écossaises, protestante et catholique-romaine de ce quartier, qui ont toujours lieu le vendredi à midi. L’heure convient parfaitement aux retraités, moins aux actifs. Des paroissiens m’ont envoyé des mails de soutien et ont pu participer à la soupe par voie électronique : https://www.etre-partenaires.ch/fr/etre-partenaires-dons !

La date de la soupe coïncidait avec la journée mondiale de l’eau, le 22 mars. En ce qui concerne le centre de jour Tumaini, le budget mensuel pour le raccordement à l’eau est de 30 dollars. La vingtaine de participants sur place ont permis d’assurer avec leurs dons le raccordement annuel. (Nous espérons le financer sur deux ans par la participation électronique !)

La responsable du centre, Claudaline Muhindo, est mariée avec l’évêque anglican Désiré Mukarniwa qui nous a transmis un message et une prière. Nous les avons lus dans l’église évangélique réformée de St-Jacques.

Enfin, grâce à l’échange de mails avec l’aumônier scolaire de Bukavu, Jackson Bwira Cikaka, nous avons imploré la grâce et la protection de Dieu - en swahili : « Mungo », « Mola » et en lingala « Zambe » - pour toutes les population du monde.

Nous remercions la paroisse évangélique réformée de St-Jacques de nous avoir prêté les locaux, un soutien logistique et informatique par l’intermédiaire de son pasteur Olivier Keshavjee ainsi que les Sœurs de Saint-Maurice de Bex pour leur souriante présence, ainsi que tous les donateurs.
Mis a disposition: 09.05.2019     
actualisé par kirchenweb.ch