Offrez une vache

Aide au Liban et en Syrie

Des Philippines au Sud Soudan

Etre Partenaires soutient la construction d'un quatrième jardin d'enfants à Masasi (Tanzanie).<div class='url' style='display:none;'>/fr/</div><div class='dom' style='display:none;'>kirchgemeinde.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>407</div><div class='bid' style='display:none;'>13771</div><div class='usr' style='display:none;'>235</div>

Etre Partenaires soutient la construction d'un quatrième jardin d'enfants à Masasi (Tanzanie).

L'oeuvre catholique-chrétienne Etre Partenaires a préparé 29 projets pour 2018. Dans huit pays, les conditions de vie de personnes défavorisées vont être améliorées dans huit pays grâce à une somme de Fr. 214'500.-. L'oeuvre d'entraide s'engage aussi directement, comme les années précédentes, en faveur des migrants sur place dans le proche Orient.
L'engagement d'Etre Partenaires en faveur des migrants se concentre à nouveau sur le Liban. Les migrants syriens constituent pour les pays voisins un défi énorme. Proportionnellement par rapport à sa population, aucun pays n'a accueilli autant de migrants syriens que le Liban. Le Service jésuite des réfugiés y dirige plusieurs écoles et dispense aux enfants une éducation et un peu d'espoir. C'est pourquoi, cette année encore, Etre Partenaires soutient financièrement cette organisation. La collaboration avec le Middle East Council of Churches est poursuivie. Concrètement, nous soutenons l'approvisionnement en médicaments de personnes chrétiennes malades qui ont fui au Liban et qui ne peuvent plus accéder aux traitements et aux médicaments.

Accent sur l'Afrique
Pour l'instant, le plus grand projet d'Etre Partenaires se réalise à Bagira, dans l'est de la République démocratique du Congo. Après avoir construit avec succès un premier bâtiment scolaire et ses installations sanitaires, un deuxième bâtiment va être érigé entre 2017 et 2020, ce qui constituera une infrastructure fonctionnelle et à l'abri du mauvais temps pour les 600 élèves du primaires et les 200 élèves du secondaire. L'hygiène et la collaboration entre divers groupes sociaux sont ainsi favorisées. Cette région connaît une forte augmentation de la population à cause des exilés de guerre. Cette construction est soutenue par "Latitude 21" du canton de Neuchâtel. Cette année, Fr. 50'000.- sont prévus au total et répartis entre sept projets en République démocratique du Congo. En Ouganda, notre deuxième pays-phare, la somme de Fr. 45'000.- divisée en sept projets est prévue. En Tanzanie, il est prévu d'investir Fr. 48'000.- dans quatre projets. Deux de ces projets sont cofinancés avec le soutien de la fondation "Solidarité Tiers-Monde", ainsi que de la Mission et diaconie vieilles-catholiques internationales. Un projet au Sud Soudan et un autre autre en Zambie complètent l'engagement d'Etre Partenaires en Afrique. Il faut souligner ici la formation professionnelle des jeunes à Ibba (Sud Soudan). Des jeunes poursuivent leur formation après l'école obligatoire et reçoivent un diplôme. Ils apprennent l'anglais et reçoivent une formation en administration, ce qui devrait leur permettre de trouver un travail plus tard. Les salaires des professeurs, le parc informatique et le matériel scolaire sont financés. De plus, nous soutenons la formation d'enseignant-e-s indigènes, qui font cruellement défaut au Sud-Soudan à cause de la guerre civile. Ces forces manquantes doivent être cherchées dans les pays voisins et elles coûtent cher.

Huit projets en Asie
L'Eglise indépendante des Philippines constitue un partenaire de longue date. Sept projets pesant ensemble Fr. 43'300.- ont été préparés pour 2018. Concernant le huitième projet en Asie, le centre d'accueil des femmes à Hong Kong, des employées de maison exploitées issues des pays voisins y reçoivent un soutien et des conseils.
Une part essentielle des moyens d'Etre Partenaires provient des collectes effectuées dans les paroisses durant le temps du Carême. L'oeuvre d'entraide sait apprécier ce soutien et en est extrêmement reconnaissante, ainsi que celui des donateurs privés tout au long de l'année. Ces moyens sont investis dans un projet précis ou mis simplement à disposition. Le soutien de la Collecte de la Mission, de la Journée mondiale de prière, de la fondation Solidarité Tiers-Monde ainsi que d'autres organisations est important et apprécié. L'oeuvre d'entraide est très reconnaissante pour ces signes concrets de bienveillance.
Il y a eu un changement durant cette année concernant l'accompagnement des projets : Iaon Jebelean a quitté la commission. Que son engagement soit ici chaleureusement remercié. Beatrice Reusser Lüthy assumera les projets an Asie, ainsi que ceux de l'Afrique anglophone. Les projets de l'Afrique francophone restent dans les mains de Franz Peter Murbach.
Mis a disposition: 09.01.2018     
actualisé par kirchenweb.ch